CONTRE LES CROQUETTES QUI TUENT NOS AMIS A 4 PATTES

SIGNEZ LA PETITION POUR LE PRESIDENT T LE MINISTERE DE L'AGRICULTURE - MERCI 

PETITION SNAC - CLIC ET SIGNEZ CI-DESSOUS  - MERCI

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/croquettes-tuent-nos-chats-chiens/27095

MES CONSEILS SONT MIS GRACIEUSEMENT A VOTRE DISPOSITION POUR LECTURE - IL EST INTERDIT DE LES RECOPIER SUR VOTRE SITE OU DE LES RECUPERER POUR D'AUTRES USAGES QUE VOTRE USAGE PERSONNEL - TOUS MES ARTICLES SONT COPYRIGHT- MERCI DE LE RESPECTER.

Mes conseils personnels et plus bas ceux d'Elise Malandrain.

ATTENTION TOUTEFOIS A NE PAS DEPASSER LES 3 SEMAINES DE TRAITEMENT AVEC LES COMPRIMES GRISEOFULVINE OU GRISEPHULINE - IL PEUX Y AVOIR DES EFFETS SECONDAIRES DE STERILITE SUR LES FEMELLES.

Pour ne pas perdre de temps, il faut acheter en pharmacie 1 flacon d' Immavéral (Laboratoires Janssen) et des comprimés de Griséofulvine ou Griséphuline - spécifiquement contre la teigne des chats - Pour les comprimés - prenez les 500 mg et vous les coupez en 4 soit 125 mg par jour et par chat adulte - je ne me souviens pas combien par jour mais je crois que c'est dans les 100 mg par chat adulte donc 1 comprimé par jour.
L'Immavéral c'est très économique car on le dilue à 20 % - regardez sur le flacon c'est noté. Vous le mettez dans un ancien flacon de spray produit vitres par exemple et vous ajoutez 80 % d'eau. C'est inodore et ça ne tâche pas.
Tous les jours il faut vaporiser les affaires des chats, arbres à chats, paniers, coussins et jouets en peluches et autres tissus à laver à 90°.
Idem pour les rideaux à laver et enlever tous les tapis ! Ne plus jamais les remettre si vous ne les avez pas apportés au pressing avant.
X 2 fois par semaine un shampoing KETODONAZOLE et sur les plaques que l’on voit sans poils X 3 fois par semaine pommade KETODERM 2 %.
Tous les jours , quand vous toilettez vos chats, vous commencez par ceux qui sont sains ;

VOUS VAPORISEZ L'IMMAVERAL SUR TOUTES LES BROSSES OU PEIGNES ET VOUS les brossez AVEC CES BROSSES ET PEIGNES IMBIBES. ENSUITE VOUS LES ESSUYEZ - LES VAPORISEZ ENCORE UNE FOIS ET LES ESSUYEZ ENCORE UNE FOIS AVANT DE LES RANGER.
SUR VOUS UNE BLOUSE QUE VOUS VAPORISEZ AUSSI AVEC L'IMMAVERAL – IDEM VOS MAINS QUAND VOUS PRENEZ UN AUTRE CHAT - CA NE TACHE PAS et ça n'a aucune odeur.
DE PLUS SI VOUS AVEZ DES FAUTEUILS OU DIVANS EN TISSU C'EST PAREIL - IL FAUT VAPORISER TOUT CA - TOUS LES JOURS - AVEC IMMAVERAL - SINON VOUS NE VOUS EN SORTIREZ PAS ET VOUS RISQUEZ DE VOUS TRAÎNER CA DES MOIS ENTIERS.
QUAND LE TRAITEMENT EST FAIT CORRECTEMENT EN 3 SEMAINES C'EST FINI.

Un de mes chats avait attrapé la teigne en expos, et de cette façon aucun autre chat ne l'a attrapée et tout est nickel. 1 fois seulement en plus de 35 ans d'élevage. Donc quand on veut s'en sortir, si on fait les choses très bien, on s'en sort.

SI MALHEUREUSEMENT UN CHAT EST ** PORTEUR** SANS QUE VOUS LE SACHIEZ (quand vous achetez un chat vous ne pouvez pas le savoir) ALORS LA C'EST RECURENT ET C'EST TOUTES LES ANNÉES QUE VOUS AUREZ CE PROBLÈME ET MALHEUREUSEMENT ILS LE PASSERONT AUX AUTRES AUSSI.
C'EST GALÈRE CETTE SALETÉ MEME SI CE N'EST PAS DANGEREUX ET LES HUMAINS PEUVENT L'ATTRAPER - SI UN JOUR VOUS AVEZ LES YEUX QUI VOUS GRATTENT OU LA PEAU - C'EST QUE VOUS COMMENCEZ A L'AVOIR ET VOUS AUSSI IL FAUDRA VOUS TRAITER AVEC GRISEPHULINE HUMAINS.
Ce n'est pas la joie.

N'oubliez pas non plus de vaporiser vos chaussures en rentrant et sortant et faire pareil avec les visiteurs - Vous avez peut-être aussi attrapé la teigne en expo - il faut 3 semaines d'incubation avant qu'elle se déclare.

Donc les shampoings KETODERM ou KETODONAZOLE (idem) des labo Janssen sont très bien - le poil ne sera pas beau mais c'est efficace. Ensuite, après ce traitement là, il faut entretenir la fourrure avec de très bons produits, revitalisants, gainants, vitaminants etc... KETODERM existe aussi en pommade (tube de 15 gr). Pour applications locales.

Faites attention de ne jamais leur donner ITRA-FUNGOL ! Il y a eu des décès et je ne plaisante pas.

Ensuite il y a aussi les bougies fumigènes des mêmes labos (Janssen Belgique) - c'est très efficace mais dangereux pour animaux, humains et même plantes.
Il faut fermer la pièce pendant 3 heures, en colmatant bien les fenêtres et dessous les portes avec des serpillières mouillées pour que la fumée ne sorte pas car ça prend à la gorge.
Si vous oubliez des plantes, un animal, ou même des poissons dans la pièce, ils vont en mourir dans des souffrances terribles ! donc attention dans les tiroirs, les commodes ou les armoires où se cachent les chats sans qu'on les voit. ....
Il faut une bougie par pièce, sauf la cuisine, et ouvrir tous les meubles, linges et autres (sauf vaisselle et nourriture). Y mettre aussi toutes les affaires des chats - arbres à chats, paniers, coussins, nounours etc.....
Cependant ne faire qu'une pièce par jour car ensuite il faut la laisser aérer au moins 12 heures tellement c'est fort et on risque de se trouver mal. Et les chats aussi. Donc très efficace mais très dangereux à respirer !!! Sur une période de 1 mois je vous conseille de le faire 2 ou 3 fois grand maximum.
En 15 jours à 3 semaines vous en êtes débarrassée mais il faut TOUT faire et pas une partie seulement de ce traitement.

Et surtout que votre vétérinaire ne vous conseille pas ITRO-FUNGOL - dites lui qu'il y a eu des décès et une de mes clientes a perdu 2 jeunes chats de 10 mois comme ça - Elle avait aussi 2 chinchillas de 3 ans qui ont toujours eu la teigne et elle a soigné tout le monde en prévention avec ce produit ! 2 décès chez les jeunes ! c'est grave !

Santé : La teigne chez le chat - nouveautés thérapeutiques

par Elise Malandain - Docteur vétérinaire Unité de médecine de l'élevage et du sport - Ecole Nationale Vétérinaire de Maison Alfort -

La teigne est certainement l'affection dermatologique la plus fréquente en chatterie. Le nombre de chats élevés en contact permanent et la présence d'individus particulièrement réceptifs (chatons, femelles gestantes) sont à l'origine d'une atteinte *endémique* c'est à dire quasi permanente et en tous cas difficile à traiter. 
L'une des difficultés est liée à une forme de teigne, particulièrement insidieuse ;  certains chats peuvent être infectés par la teigne et contaminer leurs congénères  sans toutefois présenter de lésions visibles, ni à l'oeil nu, ni à la lampe de Wood. 

On appelle ces chats des *infectés asymptomatiques*. Ils ne sont détectables que par la mise en culture des spores, éléments microscopiques de dissémination présents sur le pelage. Ceci explique pourquoi, en cas de teigne dans un élevage, on conseille de traiter tous les animaux présents dans l'élevage  et non pas seulement ceux qui sont porteurs de lésions.

Une autre contrainte est liée à la lourdeur du traitement puisqu'il est conseillé d'associer un traitement local (lotion à base d'antifongique, n'ayant pas d'AMM c'est à dire non légalement autorisé chez le chat) à un traitement dit *systémique* c'est à dire une désinfection par voie orale.
Or, les traitements systémiques classiquement proposés chez le chat sont au nombre de deux : la griséofulvine et le kétoconazole, ce dernier n'ayant pas non plus d'AMM dans l'espèce féline. Ces deux produits ne sont d'ailleurs pas dénués d'effets secondaires (tératogénicité, absence de chaleurs, atteinte hépatique se traduisant par des vomissements... )
Une étude a récemment été conduite en Israël, mettant en évidence l'efficacité du lufénuron (Program°, voie orale) contre la teigne. Ces chercheurs ont ainsi montré que l'administration de lufénuron (à une dose deux fois supérieure à celle préconisée contre les puces) conduisait à une guérison clinique et mycologique dans les 15 jours. Cette étude a été conduite sur 156 chats, en majorité des adultes européens  dont le mode de vie (collectivité ou individuel) n'a pas été précisé.

La facilité d'administration et la très grande tolérance de ce médicament (femelles gestantes ou allaitantes, chatons dès 15 jours) rendent cette étude très encourageante pour les éleveurs. Elle mettrait à leur disposition un médicament facile à donner, et ce, quel que soit le statut de l'animal (gestation, lactation...). II convient néanmoins d'être prudent pour extrapoler ces résultats à une collectivité (100% de guérison en 12 jours, sans traitement local, et seulement 3 rechutes, ayant rétrocédé à un nouveau traitement).

Obervations personnelles : En ce qui me concerne, je ne ferais pas ce traitement sur des chatons de moins de 3 mois - Cependant, si vous téléphonez à Maisons-Alfort, vous demandez  le Service de parasitologie  ;  il vaut mieux  vous faire confirmer. Anne

En collaboration avec le Service de parasitologie de l'Ecole Nationale Vétérinaire de Maison Alfort, l'Unité de Médecine de l'Elevage et du Sport a conduit une étude sur l'emploi du lufénuron en élevage félin. Plus de 100 chats adultes (dont la moitié de chats Persans) ont été traités. Dans chaque élevage, deux lots ont été constitués.
L'un a été traité avec de la griséofulvine (en deux prises quotidienne pendant 5 semaines) et de l'enilconazole (dilué à 0.2%, en bain), l'autre a été traité avec du lufénuron (60mg/kg, deux fois à un mois d'intervalle) et de l'enilconazole (dilué à 0.2%, en bain).

 Dans les deux groupes, 4 bains ont été réalisés sur tous les animaux  à une semaine d'intervalle. L'efficacité des deux traitements, en terme de guérison clinique et mycologique a été identique. Cette étude est donc particulièrement encourageante, puisqu'elle permet de proposer une alternative à la griséofulvine, fastidieuse à utiliser et interdite chez les femelles gestantes. D'ores et déjà nous travaillons sur un autre protocole, sans traitement local cette fois, et destiné aux femelles gestantes et aux chatons.

Pour de futurs renseignements, il faut vous adresser à Maisons Alfort, Docteur Elise Malandain.