G.D.S.4.  ( GLYCOGENOSE ) CHEZ  LE  NORVEGIEN

PAR LES LABORATOIRES ANTAGENE - JANVIER 2010

MES CONSEILS SONT MIS GRACIEUSEMENT A VOTRE DISPOSITION POUR LECTURE - IL EST INTERDIT DE LES RECOPIER SUR VOTRE SITE OU DE LES RECUPERER POUR D'AUTRES USAGES QUE VOTRE USAGE PERSONNEL- TOUS MES ARTICLES SONT COPYRIGHT- MERCI DE LE RESPECTER.   Anne-Charlotte Poncet.

La glycogénose de type IV ou glycogen storage disease type IV (GSD IV) est une maladie héréditaire du métabolisme du glucose. Chez les chats atteints, une forme anormale de glycogène (un polymère du glucose) s’accumule dans l’organisme.

Dans la forme la plus courante, les chatons meurent à la naissance ou peu après car ils sont incapables de produire suffisamment de glucose nécessaire à la naissance et aux premières heures de la vie. Plus rarement, les chatons peuvent vivre normalement jusqu’à 5 mois, mais la maladie conduit rapidement à des dégénérescences neuro-musculaires, à des atrophies musculaires, à des défaillances cardiaques et à la mort de l’animal avant 15 mois.
La glycogénose IV est une maladie monogénique autosomale récessive.

ANTAGENE propose un test génétique pour dépister la Glycogénose IV chez le Norvégien
.
Le test GSD4 repose sur la détection d'une mutation dans le gène GBE1.
Le Pr John Fyfe de l'Université du Michigan (USA) a identifié le gène et la mutation impliqués dans cette maladie (Fyfe et al. 2007). En collaboration avec le Pr John Fyfe, le laboratoire ANTAGENE a développé le test génétique et l'a validé sur des Norvégiens porteurs et atteints de glycogénose de type IV.

La fréquence de porteurs de cette maladie aux Etats-Unis est d’environ 15%.
Statistiques en Europe (source: ANTAGENE, septembre 2007)
10,8 % hétérozygotes (porteurs sains)
  0,4 % homozygotes mutés (génétiquement atteints)
88,8 % homozygotes normaux (sains).

Nous recommandons de tester les chats issus des lignées les plus particulièrement touchées par cette maladie et de tester les reproducteurs primés et/ou qui se reproduisent beaucoup afin d'empêcher toute propagation exponentielle de cette maladie dans la race.
 
Pourquoi tester votre chat ?
• dépister précocément les chatons porteurs sains
• sélectionner les reproducteurs et adapter les croisements
• éviter de propager la maladie dans votre élevage et dans la race

Pour plus de renseignements sur la Glycogénose de type IV, cliquez sur le lien ci-dessous :
http://www.antagene.com/uploadfichier/Francais/Chat/Notice_GSD4.pdf

CONTRE LES CROQUETTES QUI TUENT NOS AMIS A 4 PATTES

SIGNEZ LA PETITION POUR LE PRESIDENT T LE MINISTERE DE L'AGRICULTURE - MERCI 

PETITION SNAC - CLIC ET SIGNEZ CI-DESSOUS  - MERCI

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/croquettes-tuent-nos-chats-chiens/27095